Responsable Projet SANME

  • Temps plein
  • Ansongo

Première Urgence Internationale (PUI)

Avis de recrutement

  • Date d’arrivée : Avril 2021
  • Durée de la mission : 11 mois
  • Lieu : Ansongo, Mali

Première Urgence Internationale (PUI) est une Organisation Non Gouvernementale de solidarité internationale, à but non lucratif, apolitique et laïque. L’ensemble de ses personnels se mobilise au quotidien pour couvrir les besoins fondamentaux des victimes civiles mises en péril, marginalisées ou exclues par les effets de catastrophes naturelles, de guerres et de situations d’effondrement économique. L’objectif est d’aider les populations déracinées dans l’urgence, tout en leur permettant de regagner rapidement autonomie et dignité. L’association mène environ 200 projets par an, dans les domaines de la sécurité alimentaire, la santé, la nutrition, la réhabilitation d’infrastructures, l’eau et l’assainissement et la relance économique. PUI intervient en appui à près de 6 millions de personnes dans 22 pays, en Afrique, en Asie, au Moyen-Orient, en Europe de l’Est et en France.

Découvrez nos valeurs et notre histoire.

Situation et besoins humanitaires

Le Mali est confronté à une crise multidimensionnelle : politique, sécuritaire et humanitaire. Le conflit de 2012 n’a fait qu’aggraver la situation sanitaire des populations et plus particulièrement les régions au Nord du pays. Le conflit armé a affecté la capacité fonctionnelle des structures de santé dans les régions du Nord, a provoqué le départ des personnels des services techniques de l’Etat, la déstructuration des systèmes traditionnels de moyens d’existence. Depuis l’Accord pour la Paix et la Réconciliation au Mali, signé en juin 2015 à Bamako, une paix précaire s’est installée, secouée par des conflits intercommunautaires ou la concurrence pour le contrôle des trafics dans la zone sahélienne du Mali. Les besoins humanitaires, du fait de l’insécurité qui perdure, et des chocs qui traversent le pays, d’année en année depuis 2012 (sécheresse/inondations, pic de paludisme, rougeoles), sont toujours importants, dans un contexte public de sortie de crise qui entraine une diminution des fonds humanitaires. Les projets sont mis en œuvre via un système de gestion à distance partielle, avec une présence permanente d’expatriés et des équipes nationales sur les bases opérationnelles et des visites ponctuelles de certains membres de la coordination.

Positionnement / Stratégie de PUI dans le pays

PUI a pour vocation de répondre à l’ensemble des besoins de base non couverts des populations les plus vulnérables. Au Mali, afin de répondre aux besoins en santé, nutrition, protection et EHA des populations affectées par le conflit, PUI est présent dans :

  • Le Nord, dans 1 cercle de la région de Gao (Ansongo) et dans la région de Kidal (Kidal)
  • Le Centre, dans la région de Mopti (Mopti/ Sevaré, Bankass et Bandiagara).

PUI intervient auprès des populations les plus isolées vivant loin des centres de santé par le biais de cliniques mobiles et coordonne ses interventions avec d’autres acteurs en santé, nutrition, EHA et protection.

Aujourd’hui financé par ECHO, USAID/BHA et le CDCS, PUI met en œuvre des interventions multisectorielles dans le respect de la nouvelle stratégie pluriannuelle de PUI.

Axes de développement de la mission

Stratégie

  • Répondre de manière efficiente à la problématique spécifique des populations nomades isolées du Nord Mali afin de couvrir leurs besoins de base et créer le lien avec les services sociaux de base existants
  • Appuyer la relance des services sociaux de base dans la région de Kidal via une redynamisation du système de santé pour les populations affectées par la crise
  • Accompagner le système de santé et ses acteurs dans le cercle d’Ansongo afin de permettre un accès aux soins de qualité et de limiter l’impact négatif d’une possible sortie de la gratuité des soins
  • Améliorer l’accès à des soins médico-nutritionnels de qualité pour les populations affectées par la crise à Bandiagara et Bankass

Nous recherchons un·e Responsable Projet SANME à Ansongo

Objectif global

Ce projet financé par le CIAA permet de matérialiser le lancement de la stratégie d’intervention de PUI Mali dans le secteur de la Sécurité Alimentaire.

A travers ce projet PUI met en place une stratégie d’intervention intégrée autour de son approche santé/nut dans le district d’Ansongo et s’articule autour de deux axes principaux :

  • Une activité d’urgence de distribution alimentaire pour les personnes les plus impactées par la malnutrition et
  • Le développement à plus long terme d’activité de subsistance grâce à une amélioration de la production agricole.

Le/la Responsable Projet SANME est responsable de la mise en œuvre et du bon développement dudit projet.

Responsabilités

  • Programme: Il/Elle s’assure de la bonne mise en œuvre et du suivi du projet sous sa responsabilité.
  • Ressources Humaines : Il/Elle supervise, appuie et évalue l’équipe projet (salariés PUI et journaliers éventuels).
  • Logistique et administration : Il/Elle assure le suivi logistique et administratif du projet sous sa responsabilité.
  • Représentation: Il/Elle représente PUI auprès des partenaires, autorités et acteurs locaux impliqués dans la mise en œuvre du projet.
  • Sécurité : Il/Elle contribue au respect des règles de sécurité sur la base et transmet toutes informations d’ordre sécuritaire à son/sa responsable hiérarchique.
  • Stratégie : Il/Elle contribue à l’élaboration de nouvelles interventions sur la base de besoins identifiés.

Principales Activités

ASSURER LA MISE EN ŒUVRE ET LE SUIVI DU PROJET

  • Il/Elle s’assure que les bénéficiaires, populations et autorités locales comprennent les objectifs du projet et participent activement à la mise en œuvre.
  • Il/Elle planifie les activités et veille au respect du calendrier d’activités en lien avec le/la Coordinateur/trice Terrain . En cas de retard important pris dans la mise en œuvre du projet, il/elle en informe immédiatement son/sa responsable hiérarchique et propose des solutions pour y remédier.
  • Il/Elle organise et conduit les études et diagnostic nécessaires dans le cadre du projet et valide les choix techniques
  • Il/Elle s’assure de la bonne marche du projet sous sa responsabilité et veille au respect des objectifs définis dans la proposition technique. Il/Elle informe le/la Coordinateur/trice Terrain si des retards programmatiques importants sont décelés.
  • Il/Elle veille en collaboration avec le département MEAL à la mise en œuvre d’activités de suivi et/ou d’évaluation afin d’assurer le suivi des indicateurs du projet et de garantir l’atteinte des résultats définis. Après analyse des données, il/elle produit des rapports de suivi et d’évaluation puis les diffuse aux personnes concernées.
  • Il/Elle s’assure en collaboration avec le département MEAL et PROGRAMME de capitale, de la capitalisation de l’ensemble des documents, outils et formations produits dans le cadre du/des projet/s et s’assure que les sources de vérification mentionnées dans les proposals sont disponibles.
  • Il/Elle transmet les rapports internes et externes à son responsable hiérarchique en respectant les délais de validation interne (sitrep /rapport mensuel) et échéances contractuelles externes (rapports de projet/s).
  • Il/Elle contribue aux processus qualité en s’assurant de la mise en place de mécanisme de redevabilité en collaboration avec le département MEAL ;
  • Il/Elle identifie les contraintes techniques liées à la mise en œuvre de son projet, remonte ses informations à son/sa responsable hiérarchique et propose des améliorations ou réorientations si nécessaire.

SUPERVISER L’EQUIPE PROJET

  • Il/Elle prend connaissance du Règlement Intérieur de PUI sur la mission et s’assure qu’il est connu et respecté au sein de son équipe.
  • Il/Elle définit les profils de poste des membres de son équipe, les fait valider par le Coordinateur/trice Terrain et participe activement au recrutement (entretien, test, etc). Il/Elle participe à la décision de mettre fin à un contrat de travail d’une personne de son équipe.
  • Il/Elle s’assure que chaque personne est évaluée par écrit au moins une fois par contrat et par an, et au minimum avant qu’il/elle ne quitte ses fonctions.
  • Il/Elle définit l’organigramme de son équipe et le fait valider par le/la Coordinateur/trice terrain, met en place les mécanismes de coordination propre à son équipe et organise sa supervision.
  • Il/Elle identifie les besoins en formation de son équipe et les complète (appui organisationnel, méthodologique, technique éventuellement, organisation de formations…).

ASSURER LE SUIVI LOGISTIQUE ET ADMINISTRATIF DU PROJET

  • Il/Elle adresse ses besoins programmatiques aux départements logistique et administratif conformément aux budgets disponibles.
  • Il/Elle contribue à l’analyse des offres fournisseurs pour les achats à forte spécifications techniques (intrants agricoles) et réalise les tests de conformité nécessaires (tests de germination, etc).
  • Il/Elle participe activement à la réalisation des appels d’offre, le cas échéant, en coordination avec le département logistique.
  • Il/Elle s’assure, en collaboration avec le logisticien de la base que le stockage du matériel propre au projet est approprié.
  • Il/Elle communique de manière hebdomadaire ses besoins en véhicules et matériel de communication pour la mise en œuvre de ses activités
  • Il/Elle organise, en coordination avec le Logisticien base, le volet logistique de son programme (livraison, distribution, stockage sur site, etc).
  • Il/Elle élabore et fournit mensuellement à l’Administrateur base le prévisionnel de trésorerie propre à son projet.
  • Il/Elle s’assure de disposer chaque mois du suivi budgétaire à jour du projet sous sa responsabilité, et il/elle participe à l’analyse, détecte les écarts éventuels et propose des ajustements au/à Coordinateur/trice Terrain.

ASSURER LA REPRESENTATION DE PUI AUPRES DES PARTENAIRES LOCAUX

  • Il/Elle représente PUI en collaboration avec le/la Chef/fe de Mission adjoint/e programme auprès des acteurs locaux impliqués dans la mise en œuvre du projet.
  • Il/Elle s’assure que de bonnes relations sont entretenues avec chacun d’entre eux (dans le respect des principes de neutralité et d’indépendance de PUI).
  • En accord avec le/la Coordinateur/trice Terrain, il/elle participe aux réunions de coordination relatives aux questions de sécurité alimentaire et en est un membre actif.
  • En cas de visite Bailleur, il/elle participe activement à la préparation et à la mise en œuvre de la visite.

ASSURER LA SECURITE DES BIENS ET DES PERSONNES

  • Il/Elle s’assure que le plan de sécurité est connu de l’équipe sous sa responsabilité et que les règles sécuritaires sont respectées.
  • Il/Elle contribue à la collecte des informations relatives à la sécurité sur sa zone d’intervention et les diffuse au/à la responsable de base de manière régulière ou ad-hoc en cas d’urgence.
  • Il/Elle s’assure que le projet, la méthodologie, les critères de sélection ne mettent pas en danger les bénéficiaires, les membres de PUI ou toute autre personne. Il/Elle alerte sans délai sa hiérarchie en cas de mise en danger des équipes ou des bénéficiaires.
  • Il/Elle s’assure que les membres de son équipe et travailleurs journaliers éventuels disposent du matériel de sécurité adapté à leurs activités.

CONTRIBUER A L’ELABORATION DE NOUVELLES PROPOSITIONS

  • Il/Elle analyse la situation humanitaire en sécurité alimentaire et moyens d’existence de manière continue dans sa zone d’intervention. Il/Elle identifie et partage les besoins humanitaires sous-jacents.
  • Il/Elle participe à l’élaboration de la stratégie de la mission et à la formulation de nouveaux projets.

Profil

Formation :

  • Etudes supérieures en agronomie et/ou coopération au développement
  • Gestion de projets

Expérience Professionnelle :

  • Au moins 2 années d’expérience professionnelle dans la gestion de projet développement agricole ou sécurité alimentaire
  • Expérience en projets cash et distribution
  • Expérience en reporting auprès de bailleurs internationaux

Aptitudes transversales :

  • Bonne qualité rédactionnelle
  • Capacités managériales pour accompagner, fédérer et former son équipe
  • Capacités à mobiliser et entretenir un réseau de partenaires techniques et financiers

Langues :

  • Français obligatoire
  • Anglais apprécié

Caractéristiques personnelles :

  • Capacité d’organisation
  • Bonnes capacités d’analyse et de synthèse
  • Capacité à prioriser et à trouver des solutions aux problèmes posés
  • Pragmatisme, objectivité, rigueur et prise de recul
  • Adaptabilité, diplomatie et ouverture d’esprit
  • Bonne résistance au stress
  • Capacité à intégrer l’environnement local sous ces aspects politiques, économiques et historiques
  • Disponibilité et capacité à vivre dans une région reculée

Conditions Proposées

  • Salarié en Contrat à Durée Déterminée
  • Salaire brut mensuel : de 1 815 à 2 145 Euros selon parcours en Solidarité Internationale + majoration de 50€ par semestre d’ancienneté avec PUI
  • Frais pris en charge notamment transport AR Domicile / Mission, visas, vaccins…
  • Assurance comprenant couverture médicale et complémentaire santé, assistance 24/24h, rapatriement et prévoyance
  • Hébergement en maison collective
  • Frais de vie (« Per diem »)
  • Régime de Break: 5 jours ouvrés à 3 et 9 mois de mission + prime de break
  • Régime de Congés Payés : 5 semaines de CP / an + billet A/R au domicile tous les 6 mois

Comment postuler

Pour candidater, merci de suivre ce lien et de remplir le formulaire.

Pour postuler à ce poste veuillez visiter www.premiere-urgence.org.