Responsable Programme Sécurité Alimentaire et Moyens d’existence (Same) (H/F)

  • Temps plein
  • NIONO

Solidarités International

Avis de recrutement

 

Date de prise de fonction souhaitée : 01/05/2021
Durée de la mission : 6 mois renouvelables
Localisation : Niono

QUE FAISONS NOUS…

Solidarités International est présent au Mali depuis 2012 suite à la crise politico-militaire. Depuis lors, elle apporte des réponses en sécurité alimentaire – en EHA – en abris d’urgence aux populations victime de la dégradation et la perte de leur moyens d’existences suite aux chocs successifs « crise pastorale Nord du Mali fait régulièrement face à des crises diverses : pastorales et agricoles (2010, 2015, 2017-2018), climatiques (sécheresse de 2011, inondations et pluies dévastatrices de 2018), ou bien sécuritaires (2012 dans le nord avec une dégradation de la situation depuis 2015). Solidarités International est, aussi, un des acteurs dans le cadre du mécanisme de Réponse Rapide des Mouvements de populations (RRM).

Depuis 2020, l’opérationnalisation de la stratégie consistant à développer des activités de type résilience, et non plus seulement transferts monétaires, nécessite un accompagnement technique et méthodologique adéquat. Cet accompagnement concerne entre-autre, le dimensionnement de périmètre irrigué, la gestion de la production et des groupements, l’amélioration de l’efficience de l’irrigation sur des parcelles privées, des activités liées au domaine de la santé animale (clinique vétérinaire mobile, distribution de fourrages pour petits ruminants).

Solidarités International à 2 bases opérationnelles au Mali (Goundam, région de Tombouctou et Niono, région de Niono).

La base de Niono gère des projets dans le cercle de Niono depuis avril 2018 grâce au projet financé par ECHO dans le cadre du RRM. En 2019, SI ouvre une base dans la ville de Niono et commence à y déployer l’équipe nécessaire. Les activités concernent le RRM, l’EHA et une projet type NEXUS à dominante SAME, prévu jusqu’à 2023.

Concernant ce secteur, SI a soumis plusieurs nouveaux projets pour 2021 dont un pour le CIAA, un top up pour le BHA. En cas de signature d’un ou des projets, le volume augmenterait significativement nécessitant une révision du set up.

La base est constituée de 40 employés nationaux et de 4 employés expatriés pour un budget de 4 millions d’euros.

A PROPOS DES PROGRAMMES

Les projets concernés par ce poste sont les projets financés par le CIAA et le BHA.

  1. BHA : Mise en œuvre de transferts monétaires sur les communes de Dogofry et possiblement Namapala dans le cercle de Niono, marqué par des déplacements importants suite à des conflits. Il s’agira de finaliser un ciblage des ménages bénéficiaires de ces transferts monétaires sur des critères de vulnérabilité intégrant, notamment, des critères liés aux déplacements de population.
  2. CIAA : ce projet répond à un double besoin identifié dans le cercle de Niono :
    1. Contribuer à l’assistance alimentaire en période de soudure via des transferts monétaires pour les ménages mes plus vulnérables suite à des déplacements et / ou des pertes de production liées aux conflits communautaires et / ou inondations ayant impactée la zone en 2020
    2. Contribuer à améliorer l’accès des ménages impactés par les inondations et conflits aux facteurs de productions et intrants productifs via des transferts monétaires dédiés (achat d’outillage, de semences, etc)

DESCRIPTIF DU POSTE

Le/la Responsable de programme sécurité alimentaire et moyens d’existence est le/la garant/e du cycle de projet complet lié aux contrats de référence, depuis la mise en place, la planification, l’exécution, le suivi et le rapportage interne et bailleurs.

  • Il/Elle assure la cohérence et la qualité du projet dans son ensemble ;
  • Il/Elle est le responsable direct de la gestion des ressources (matérielles, financières et humaines) liées au (x) projet (s) ;
  • Il/Elle assure la représentation opérationnelle dans la zone d´intervention en étroite collaboration avec le Coordinateur terrain.

Le Responsable Programme SAME est supervisé hiérarchiquement par le Coordinateur Terrain et met en œuvre le (s) programme (s) sous l´encadrement et la supervision technique du Coordinateur SAME.

Enjeux et défis spécifiques du Poste :

  • L’insécurité est un aspect majeur dans la zone. La criminalité est récurrente sur les axes routiers et la présence des groupes armés radicaux dans la zone sont des éléments qui ralentissent nos actions à cause des restrictions que cela entrain sur nos déplacements ;
  • Mettre l’accent sur la sensibilisation à tout moment sur le terrain ;
  • La redevabilité / l’implication des bénéficiaires et même non bénéficiaires sur la mise en œuvre des activités sur le terrain ;
  • La mise en œuvre des projets se fait en partenariat avec les services techniques étatiques, et nécessite du discernement, de la souplesse et de bonnes capacités de négociation

VOTRE PROFIL

Diplôme/Niveau d’études :

De formation supérieure en Agronomie, Agroéconomie ou Socio-économie, vous justifiez d’une expérience significative de deux (2) ans minimum pour un poste similaire. Vous avez également de bonnes connaissances sur les problématiques SAME/NUT/RRC et une expérience confirmée dans le secteur d’intervention et en management de projet. Vous êtes à l’aise à l’idée de travailler dans un contexte volatile et de pressions sécuritaires fortes.

Compétences spécifiques et niveau d’expérience indispensables :

  • Expérience confirmée en tant que responsable de programme dans le domaine de la sécurité alimentaire et moyenne d’existence
  • Au moins deux années d´expérience en gestion de projet humanitaire et/ou de développement, préférentiellement de projets SAME impliquant les activités de nutrition ;
  • Expérience dans une ONG internationale ;
  • Excellente maitrise du cycle de projet
  • Bonnes capacités de planification, organisation
  • Capacités d’anticipation et de prise de décision
  • Fortes capacités d’adaptation, de compréhension
  • Fortes aptitudes en pédagogie, transfert de compétence, formation.
  • Disponibilité, flexibilité, autonomie
  • Sens de l’organisation
  • Sens du travail en équipe
  • Respect des coutumes locales
  • Respect des règles sécuritaires ;
  • Capable de conduire des programmes en cours.

Compétences spécifiques et niveau d’expériences appréciées :

  • Expérience dans la mise en œuvre d’enquêtes (diagnostique pour des nouveau projets)
  • Expérience dans la mise en œuvre de programme incluant la mise en place des projets communautaires pour la relance économique
  • Flexibilité et travail par objectifs ;
  • Bonnes connaissances du milieu humanitaire

SI VOUS OFFRIRA LES CONDITIONS SUIVANTES

Poste salarié : à partir de 1 960 euros brut par mois, selon expérience et Per Diem mensuel de 525 euros.
SI prend également en charge les frais d’hébergement ainsi que les frais de déplacements entre le pays d’origine de l’expatrié et le lieu de mission.

Couverture sociale : L’expatrié(e) bénéficie d’une couverture sociale de qualité permettant de couvrir tous les frais de santé et d’une prévoyance accident incluant les risques de guerre.

En cours de mission, une alternance travail – repos est assurée par des breaks prévus tous les trois mois. La politique de break vient d’être modifiée : désormais Solidarités vous offre tous les trois mois un repos de 7 jours ouvrés ainsi qu’une allocation de 850 USD. A ces repos réguliers, Solidarités ajoute un jour de repos additionnel par mois travaillé. Ces jours ainsi que les breaks sont offerts par SI et ne sont pas décomptés des congés payés versés tous les mois avec votre salaire.

CONDITIONS DE VIE :

  • Le bureau est spacieux au rez-de-chaussée et l’habitation au premier niveau. La base est dotée d’un modem du réseau ORANGE pour pourvoir la maison et le bureau en connexion internet.
  • Un système de caisse « nourriture » est en place avec contribution automatique lors du paiement des per diem des expatriés.
  • L’électricité de la ville et l’eau sont fournis 24h/24h, avec parfois quelques coupures.
  • La saison sèche va de Janvier à Avril et les températures peuvent atteindre les 35°. La période de pluie, avec un froid piquant et qui exige souvent de l’eau chaude peut aller de juin à septembre.
  • Il est à noter qu’une sous base est en cours d’ouverture à Nampalari, chef de la commune du même nom située à environ quatre heures de route au nord.

Comment postuler

Vous reconnaissez-vous dans cette description? Si oui, envoyez-nous votre CV et Lettre de Motivation en français via ce lien : https://emea3.recruitmentplatform.com/syndicated/private/syd_apply.cfm?i…. Les candidatures contenant uniquement les CV ne seront pas considérées.

Solidarités International se réserve la possibilité de clore un recrutement avant la date d’échéance de l’annonce. Merci de votre compréhension.

Maintenant que vous avez démontré votre intérêt en étant courageusement allé au bout de cette annonce vous pouvez aller en découvrir plus sur Solidarités International (www.solidarites.org)!

Pour postuler à ce poste veuillez visiter emea3.recruitmentplatform.com.